Entreprendre avec le digital

Entreprendre avec le digital

Avant de se lancer dans la transformation digitale de son entreprise, un dirigeant se doit d’aborder l’outil internet en toute connaissance de cause, de connaître les avantages qu’il pourra en tirer et les pièges qu’il devra éviter.
Il devra en effet se préparer à des changements conséquents dans les méthodes de travail de l’entreprise, les mentalités et l’organisation de la structure.

Se poser les bonnes questions

E-réputation, marketing digital, e-commerce, réseaux sociaux… même si le dirigeant connaît ces termes, il ne prévoit pas toujours leurs impacts sur l’entreprise. En voici quelques-uns :

  • Le marketing, avec la relation client qui s’inverse. Avant internet, l’entreprise allait à la rencontre du prospect (salons, magazines, plateformes téléphoniques…), aujourd’hui, c’est le consommateur qui cherche, compare et choisit sur internet l’offre qui lui convient le mieux. Avec des prospects volatiles et une concurrence effrénée, la qualité du produit ou de la prestation ne suffit plus à acquérir et à fidéliser les clients.
    Le rapport à l’espace et au temps a changé lui aussi : internet permet de passer d’une visibilité locale à une audience sans frontières, et les campagnes publicitaires, qui nécessitaient des mois de préparation se conçoivent, se diffusent et se modifient rapidement.
    Il faudra combiner le marketing classique et le digital, remettre à plat sa politique de produits, de prix, poser des objectifs en termes de retour sur investissement et mesurer les résultats. La fonction marketing sera réorganisée, les membres de l’équipe devront se former aux nouvelles pratiques et aux outils.
  • La communication et l’importance de l’e-réputation. Avant d’acheter, il est courant de consulter les avis des internautes sur les entreprises, les produits et services. Le moindre commentaire négatif peut faire baisser les ventes. A contrario, de bons échos valent une belle campagne de publicité.
    L’entreprise ne peut pas tout maîtriser, mais elle peut gérer sa e-réputation en temps réel. Elle doit publier des informations précises et transparentes, accepter le dialogue avec les internautes et avoir les moyens d’être disponible à tout moment en cas de crise.
  • La distribution : boutique, e-commerce ou les deux ? Certains acheteurs se renseignent sur le web puis viennent en magasin, d’autres veulent voir et toucher les articles en magasin puis acheter en ligne.
    Le e-commerce implique toute une logistique, des procédures de fonctionnement et de contrôle, l’organisation de la distribution via le site (de la commande à la livraison, en passant par le traitement des réclamations et les échanges). Il faut compter avec les contraintes de locaux, les recrutements et veiller au respect des délais.
  • Les aspects juridiques : le digital est très encadré, tant en ce qui concerne les données collectées sur les internautes que les règles du e-commerce ou de la propriété intellectuelle.
    L’entreprise doit mettre sa plateforme aux normes d’accessibilité, pour les personnes présentant un handicap, connaître et suivre les évolutions de la réglementation.
  • Les conséquences sur les RH : toutes les directions sont touchées par la transformation digitale : production, distribution, marketing, communication, comptabilité, informatique, ressources humaines. Les salariés en place seront formés. La création de nouveaux métiers en interne aura un impact sur les futurs recrutements.
    Les RH devront anticiper les besoins en compétences. Les nouveaux collaborateurs devront être adaptables et capables d’apprendre en permanence.

Faites le point grâce à notre quizz gratuit !
Décrivez en quelques mots votre problématique. Nous pourrons évaluer votre situation et vous proposer des solutions, ainsi qu’un Rdv si vous le souhaitez. RECEVOIR le QUIZZ

Faciliter et accélérer la croissance de l’entreprise

On le comprend, se lancer sur internet demande réflexion.
Pour réussir sa transformation digitale et la tenir sur le long terme, le dirigeant aura besoin de s’appuyer sur des compétences sûres en interne comme en externe. Il sélectionnera soigneusement ses prestataires et veillera à contractualiser les relations pour réduire les risques concernant la qualité des services fournis, les délais et les budgets.
L’entreprise veillera aussi à choisir des solutions techniques souples et évolutives, lui permettant d’avancer à son rythme, de manière à s’adapter aux tendances de son marché et à ses propres besoins.

Bien utilisé et maîtrisé, internet lui fournira un levier puissant au service de son développement.

FR – Nous Rencontrer

Et si notre échange était la première étape vers un nouveau succès ?

CONTACTEZ-NOUS

Catégories

Articles relatifs